Coaching ou consulting ?

 

  • L'essor du conseil

Les années 70 et 80 ont connu le développement du conseil dans les entreprises amenant celles-ci à suivre la voie que l'on croyait royale des "too big to fail". Des heures, des jours, des années de travail ont été dépensées par les organisations pour qu'elles se voient appliquer des modèles performants, suivant l'idéologie du moment mais souvent loin d'être adaptés à leur réalité. Ainsi dans ce mouvement visant l'harmonisation (voire l'uniformisation) des pratiques, les procédures ont pris l'ascendant sur la compétence. Les plus à même de maîtriser les procédures étaient les consultants qui déploient leurs modèles au détriment parfois de la compétence spécifique de l'organisation. Ça peut être utile mais ce n'est pas suffisant !

 

  • L'émergence du coaching

Les années 80 ont également vu l'essor d'une nouvelle profession pour réaliser un métier vieux comme le monde : le coaching. Il s'agit ici non plus d'imposer un modèle, une vision mais de parvenir à retrouver le moteur de ce qui anime les organisations et leurs membres. Les deux démarches visent la performance de ceux et celles qu'elles accompagnent. Ces deux démarches se complètent et viennent s'enrichir l'une et l'autre. Le coaching apporte au conseil l'écoute nécessaire à une méthodologie véritablement orientée client. Le conseil apporte au coaching un enracinement au coeur des problématiques organisationnelles. Vivre aux côtés des salariés, des managers, des dirigeants, ce n'est pas savoir pour eux mais comprendre avec eux et apprendre à expérimenter leur réalité.

 

Coaching ET Consulting !

 

Le coaching se démocratisant, (il n'est plus plus seulement accessibles aux dirigeants des plus grandes entreprises), est venu apporter une autre manière de voir, un nouveau regard sur les besoins. Les organisations prennent chaque jour plus conscience de l'importance du "capital humain", de la nécessité de se concentrer sur leur valeur ajoutée, de la nécessité de développer des synergies plus que des fusions, des passerelles plus que des ponts-levis. Nos propositions relèvent donc à la fois du conseil et du coaching sans pour autant mélanger les genres. 

  • Conseil : quand l'organisation souhaite développer une nouvelle activité, et pour cela demande un accompagnement méthodologique à la réflexion stratégique, à la démarche organisationnelle ou à la gestion de projet, c'est bien dans une posture de conseil que nous intervenons. Qui dit Conseil dit apport d'une expertise, d'une connaissance au service de l'organisation. Mon identité de coach ici m'aide à m'ajuster au client et à le questionner pour intégrer sa démarche à une dynamique plus globale.
  • Coaching : quand l'organisation se questionne sur son fonctionnement (ou dysfonctionnement...) et souhaite entrer dans une démarche de changement y compris personnel. Il s'agit alors pour la personne responsable de s'impliquer pleinement dans ce changement et de le vivre avec tous ceux et celles à qui elle le propose. En tant que coach, je suis en retrait du changement mais à côté de ses acteurs, Mon identité de consultant m'aide à mieux percevoir les enjeux sans me plonger dans le contenu.

Pour en savoir plus sur les propositions relatives au conseil en organisation

Pour en savoir plus sur les propositions relatives au coaching professionnel

 

Coaching vs Consulting